top of page

Prendre soin de son assiette


Mieux manger : comment prendre soin de soi grâce à l'alimentation ?

L'impact de ce que vous mangez dépasse largement les apports en nutriments. Les aliments comme votre rythme alimentaire jouent un rôle déterminant tant sur votre équilibre physique que psychique. En naturopathie, le volet nutrition est prépondérant, aussi bien pour la recherche de causes pouvant freiner votre bien-être que dans les solutions d'amélioration qu'elle préconise.


Pour faciliter votre perte de poids, nous pouvons vous recommander de prendre des compléments alimentaires adaptés, pour compenser une carence ou tout simplement aider votre organisme à se retrouver.

Quoi qu'il en soit, évitez de suivre des régimes théoriques ou de changer vos habitudes alimentaires sur le seul fondement d'un article lu, d'un conseil entendu à la radio ou lors d'une émission de télévision. Chaque être humain est unique, créons ensemble votre régime alimentaire !

S'il y a bien sûr de grands principes vitaux, retenez que votre alimentation doit s'adapter à vous. Malheureusement, dans notre société moderne parfois anxiogène et souvent mue par un sentiment d'urgence, nous imposons notre alimentation à notre corps.


Cuisinons et mangeons raisonné

Depuis quelques années, quand le bio n'a plus suffit à rassurer les consommateurs ou quand certains producteurs n'avaient pas les moyens de s'y conformer, le concept d'agriculture raisonnée est apparu.

Le principe est simple : respecter les équilibres de la nature en limitant les intrants potentiellement pathogènes. Avec votre corps et votre alimentation, c'est la même chose. Vous avez besoin de nutriments de qualité, diversifiés et en quantité raisonnable.

Côté consommation, sans label, si vous achetez raisonné, sachez où vous vous fournissez et à qui vous pouvez faire confiance. Plus vous écouterez votre corps, mieux il se portera et mieux il saura vous dire ce qui est bon pour lui… Mangeons en pleine conscience et optons pour le pouvoir de s'écouter, d'écouter son corps.

Côté cuisine, pour prendre soin de votre assiette, intéressons-nous à ce que vous mettons dans votre assiette. Mieux, si vous le pouvez, prenez le temps de découvrir ou redécouvrir les aliments avec leurs qualités aussi bien nutritionnelles que gustatives. Vous faire plaisir avec ce que vous mangez participe forcement à votre bien-être !

Prenez le temps de cuisiner et retrouvez le plaisir de créer de bons petits plats, mais surtout prenez le temps de savourer. Le processus de digestion sera meilleur si vous mastiquez bien. Les qualités nutritives seront également mieux intégrées par votre organisme. Encore une fois, les émotions pendant votre repas et la conscience que vous accordez à ce moment jouent un rôle primordial dans votre mieux-être.


Manger des fruits et légumes de saison

Si consommer des aliments qui ont fait le tour du monde avant d'atterrir dans votre assiette est une aberration sur le plan écologique, ça l'est aussi pour votre organisme. Au-delà d'un souvenir gustatif atténué, les aliments ont perdu la plupart de leurs qualités nutritionnelles. Certains auront même développé des caractéristiques nocives pour votre corps.

C'est donc une règle de base : consommez des produits de saison. La nature étant bien faite, elle nous fournit en hiver des légumes dont les caractéristiques correspondent aux besoins de notre corps. L'acidification induite par le froid que nous vivons à l'extérieur est compensée par l'alcalinité de notre alimentation. L'équilibre acido-basique si cher à notre équilibre est ainsi facilité.


N'oubliez pas les protéines !

Vous le savez certainement désormais, les protéines ne sont pas qu'animales. Si l'on a d'ailleurs beaucoup entendu parler des protéines végétales, c'est aussi parce que d'un point de vue nutritionnel, les protéines jouent un rôle clé dans notre équilibre. Les carences dans ce secteur se font donc inévitablement ressentir : fatigue, perte de cheveux, peau terne, ongles cassants… Le manque de protéines peut se traduire de multiples façons, tant il peut affecter le système hormonal et le système immunitaire.



Ne faites pas l'impasse sur les bons gras

Toujours en quantités raisonnables, les huiles comme les poissons gras sont riches en oméga3 notamment. C'est à dire que sans suffisamment d'huile, ce sont les rouages de notre cerveau qui risquent de lutter un peu. En d'autres termes, ne négligeons pas les apports en acides gras essentiels au bon fonctionnement de votre système nerveux.


Optez pour des modes de cuisson non destructeurs

Ce n'est plus une révolution, mais le micro-ondes est à réserver pour des cas de force majeure. A chaque fois que vous l'utilisez, vous vous privez de nombreux bienfaits. Au bureau, ce sera peut-être difficile de réchauffer vos préparations autrement, mais à la maison, vous verrez qu'il n'est pas forcément laborieux d'utiliser une casserole ou une poêle à feux doux.

Pour redécouvrir le goût des aliments sans matières grasses cuites, la cuisson à la vapeur peut également être privilégiée. Elle présente également l'avantage de conserver nombre de qualités nutritionnelles.



Se faire accompagner pour mieux manger !


Vous l'aurez compris, une alimentation équilibrée dépend de nombreux paramètres. Elle est surtout propre à vous-même. Aussi, je vous invite à faire le point lors d'une consultation au cabinet et ainsi trouver les clefs de votre mieux-être, pour introduire progressivement de meilleures habitudes et créer de bonnes routines.

48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page